Pompom your Shoes ! Un DIY utltra rapide pour l’été

Je reviens avec un nouvel article DIY coloré et estival mais surtout express à réaliser ! Il s’agit de customiser des sandales simples avec des pompons feutrés.

Si vous me suivez sur Instagram (happypinkberry), vous avez dû voir que je suis dans une période de folie des pompons feutrés, ces jolies petites boules colorés qui donnent plein d’idées créatives me font tourner la tête.

 

IMG_8541

 

Alors lorsque j’ai reçu ma nouvelle petite paire de sandales dorées de chez Cath Kidston j’ai rapidement eu l’idée de faire intervenir ces petits pompons dans l’histoire ! Cath Kidston est une marque que j’adore et j’aime beaucoup ces sandales qui sont en plus vraiment confortables mais portées je les trouvais tout de même un peu trop simples à mes pieds. Comme s’il manquait quelque chose… Il ne m’a donc pas fallu longtemps pour imaginer ajouter quelques petites couleurs ensoleillées à mes petons dorés. Et je suis ravie du résultat.

Vous allez voir, il n’y a pas plus simple et rapide !

Pour ce DIY vous aurez besoin de :

  • Une paire de sandales (les miennes viennent donc de chez Cath Kidston et sont actuellement bien soldées, elles sont toujours dispo ici). Vous pouvez prendre des sandales que vous avez déjà bien sûr, il faut juste que la lanière qui maintient le pied au niveau des orteils soit assez large pour pouvoir positionner les pompons.
  • Des pompons feutrés qui se trouvent dans les magasins de loisirs créatifs (les miens viennent de la Boutique d’Oeko Bio sur A Little Mercerie et il y a plein de couleurs à choisir).
  • De la colle forte et un couteau à petites dents.

 

Pour le choix des couleurs de pompons, je suis partie sur un camaïeu 100% estival de jaune-orange pour compléter le coloris gold des sandales et pour associer aux coloris du tissu à l’intérieur des sandales qui est légèrement visible lorsqu’elles sont portées. Une infinité d’autres associations de couleurs est possible. Pourquoi pas un camaïeu de bleu vie, turquoise aqua sur une sandale noir ? Vous pouvez aussi mettre des couleurs différentes sur les deux pieds pour jouer avec six couleurs dans l’esprit arc en ciel ! Ces pompons offrent tellement de possibilités.

 

 

 

-Commencez donc par sélectionner vos couleurs de pompons.

-Coupez-les délicatement les pompons en deux au centre en utilisant un couteau cranté et en essayant de couper le plus droit possible sans trop déformer le pompon.

-Égalisez si besoin la surface plate du demi pompon avec des ciseaux pour qu’elle soit la plus plate possible.

-Appliquez généreusement la colle forte sur toute la surface plate du demi pompon

-Collez vos demi pompons. Je vous conseille de commencer par celui du milieu ce qui vous permettra de bien le centrer et de caler les deux autres sur celui du centre.

 

Et voici le résultat !

 

IMG_8555IMG_8569IMG_8559IMG_8573IMG_8576IMG_8557IMG_8565

 

J’espère que cette petite idée de DIY vous plaira ! Est-ce que vous avez envie de vous lancer ?

 

**********************************************

Je vous dis à très vite !

♡♡♡

La vie en rose en Camargue

Si vous me suivez sur Instagram ou sur Facebook, vous avez dû voir que le weekend dernier j’étais en vadrouille en Camargue au pays des flamants roses, des rizières et des salins. Habitant depuis peu à Aix-en-Provence cela faisait quelques temps que l’idée nous trottait dans la tête. Le week-end prolongé du 14 juillet était donc l’occasion parfaite ! Allez hop, ni une ni deux, je réserve une nuit dans une manade en plein cœur du parc  naturel de Camargue et en route mauvaise troupe !

 

La Camargue n’est qu’à 1 heure 30 de chez nous et offre vraiment un dépaysement complet par rapport à la région d’Aix au niveau des paysages. Un dédale de marais, de rizières, de sable et de près. Ici pas de relief, tout y est plat. La région possède surtout une biodiversité incroyable pour  un week-end à passer au plus près de la nature.

 

Nous avions déjà exploré la ville d’Arles il y a quelques semaines, nous nous sommes donc concentrés sur Les Saintes Maries de La Mer, Aigues-Mortes et Le Grau du Roi. Les trois villes sont vraiment très différentes et valent chacune le détour.

 

Nous avons dormi à la Manade des Baumelles en plein cœur du parc naturel de Camargue et à 15 minutes du centre des Saintes Maries de la Mer. Je vous vous recommande globalement cette adresse qui a un rapport qualité-prix très correct pour la région globalement assez chère niveau hébergement et restaurant. Nous avons payé 95€ pour une nuit avec les petits déjeuners compris (petit déjeuner de champion avec fruits frais, œuf à la coq, viennoiseries, confitures maison, fromages et charcuteries de la région). Seul bémol, la chambre un peu humide qui nous a obligés à conserver la climatisation allumée alors que nous aurions vraiment préféré la couper pour dormir. A part ça, cette manade est vraiment très bien située pour explorer les environs et l’accueil est très bien.

 

Nous avons commencé par découvrir la ville des Saintes Marie de La Mer, la petite capitale de la Camargue où nous avons déjeuné. Je n’avais pas forcément un très bon a priori sur la ville et j’ai donc été agréablement surprise (c’est toujours l’avantage quand on ne s’attend à rien de particulier ! ). De grandes plages de sable… gris et un centre-ville très vivant, des bâtiments très bas et des ruelles piétonnes étroites et ombragées. Beaucoup de boutiques de souvenirs et quelques unes avec des objets déco autour de l’emblème de la région : le flamant rose bien sûr ! Je me suis trouvée très raisonnable à n’acheter aucune peluche flamant rose malgré les multiples tentations. J’ai seulement craqué pour un petit paquet de riz noir de Camargue. Je m’en félicite ! La petite attraction de la ville est sa jolie église dont on peut visiter le toit-terrasse panoramique. Visite que je vous conseille car elle offre une très jolie vue sur les paysages alentours.

 

Après une petite glace passion-fraise en route pour le parc Ornithologique du Pont de Gau tout à fait incontournable si vous passez par là. Je vous recommande plutôt de le visiter en fin de journée car la lumière est la plus jolie et vous aurez moins chaud que nous. En revanche attention aux moustiques quelle que soit l’heure donc prévoyez votre petits spray aux huiles essentielles. Le parc est le site idéal pour découvrir, observer et photographier de nombreuses espèces d’oiseaux, dont des centaines de flamants roses, dans leur milieu naturel dans ces 60 hectares entièrement consacrés à la découverte de la nature et des oiseaux de Camargue. Le parc est très étendu et vraiment agréable à visiter. Prévoyez un bon moment pour le visiter pour prendre le temps de vous balader et d’observer toutes les espèces d’oiseaux présentes et la végétation qui est aussi magnifique.

Entrée adulte : 7,50 € / Enfant (de 4 à 12 ans) : 4 €

Le Parc est ouvert tous les jours (sauf le 25 décembre) :

  • Du 1er avril au 30 septembre de 9h à 19h
  • Du 1er octobre au 31 mars de 10h à 18h

La sortie du Parc est indépendante du bureau d’accueil, et reste ouverte jusqu’au coucher du soleil toute l’année donc si vous arrivez en fin de journée vous pouvez rester jusqu’au coucher de soleil et profiter de la tranquillité des lieux.

 

Le soir nous avons passé la soirée du 14 juillet à Aigues-Mortes, une charmante cité médiévale fortifiée presque cachée derrière ses immenses remparts. Les remparts ont été construits par Saint-Louis qui souhaitait se doter d’un débouché sur la Méditerranée et c’est dans ce contexte qu’il fit construire le port d’Aigues-Mortes. À l’époque, la ville était un port, point d’embarquement idéal pour les croisades. Aujourd’hui à l’intérieur de ses murs, elle conserve de jolies maisons que l’on découvre au fur et à mesure en s’enfonçant dans la ville, de belles terrasses ornent la centrale de la ville, la place Saint Louis où l’on y vient se rafraîchir. Bordée de salines, étangs et marais, Aigues-Mortes est une commune singulière et fascinante, en immersion au cœur d’une nature omniprésente. Il est possible de monter sur les murailles et de faire un petit circuit au-dessus de la cité. Vous apercevrez alors l’autre trésor de la ville : le sel, avec l’incroyable vision des marais salants qui virent au rose et les grandes dunes de sel d’un blanc immaculé.

 

Et c’est donc ce que nous sommes allés visiter dès le lendemain matin. Les Salins d’Aigues-Mortes sont un incontournable de la Camargue. Vous y découvrirez des paysages presque lunaires que l’on ne s’imaginerait pas trouver en France. Après réflexion nous avons finalement choisi de faire la visite en petit train plutôt qu’à pied ou en VTT étant donné la chaleur ce jour là. La visite à pied, beaucoup plus longue, se serait je pense transformée en cauchemar donc je ne regrette pas le choix du petit train ! Une petite visite d’une bonne heure et quart tout de même à travers le salin,  les tables salantes et ses eaux roses qui rendent le lieu si magique. Petite escale pour escalader une «camelle» (dune de sel destiné au dessalage des routes) l’hiver) pour un point de vue sur l’immense salin et la ville d’Aigues-Mortes.

 

Puis direction Le Grau du Roi pour le déjeuner. Après une petite promenade sur le port nous nous sommes installés en terrasse face à la mer. La ville est également connue pour sa jolie plage de l’Espiguette qui s’étend sur quelques kilomètres avec ses jolies dunes de sable blanc. Mais nous avons vite filé au Seaquarium où vous pourrez découvrir 200 espèces marines dont 25 espèces de requins. L’aquarium est d’ailleurs surtout réputé pour être le numéro 1 du requin en France avec notamment un impressionnant tunnel à requins. Le Seaquarium accueille également un centre de soins associatif pour la sauvegarde des Tortues marine de Méditerranée. Cette structure agit pour la protection et la conservation des tortues marines en mer Méditerranée en réhabilitant en milieu naturel des tortues marines blessées qui ne survivraient pas sans intervention humaine et sans soin.

 

Je vous laisse avec quelques photos de ce joli week-end.

 

Les Saintes Marie de la Mer

IMG_8602IMG_8601IMG_8603DSC05616IMG_8624IMG_8604IMG_8631

 

Le parc Ornithologiques du Pont de Gau

IMG_8653IMG_8781IMG_8636DSC05884DSC05715DSC05851IMG_8785DSC05872IMG_8708IMG_8638IMG_8680img_8648.jpgDSC05853IMG_8698IMG_8663IMG_8761IMG_8682IMG_8740IMG_8738IMG_8762

 

 

Aigues-Mortes et le Salin

IMG_8813IMG_8951IMG_8822IMG_8910IMG_8903IMG_8914DSC05999IMG_8892IMG_8946IMG_8855DSC06056IMG_8845

 

 

Le Grau du Roi

IMG_8961IMG_8956img_8967.jpgIMG_8970IMG_8980IMG_8959IMG_8958

 

J’espère que cette petite balade vous a plu et vous aura donné envie de découvrir cette jolie région !

 

*************************************

À très vite !

♡♡♡

 

 

Six Little Pink Berries *9*

*1st Berry*

IMG_6624.JPG

C’est le retour de la suggestion musicale dans les Six Little Pink Berries. Cette fois-ci, il s’agit d’un groupe que je suis depuis assez longtemps maintenant puisqu’il me semble que je les ai découverts par hasard dans un festival en 2010, The Villagers. Ce n’était donc pas ce groupe que j’étais venue voir et je ne me souviens d’ailleurs pas du nom du festival (par contre étonnamment je me souviens bien qu’il y avait Philippe Catherine qui avait interprété sa chanson La banane en slip…). Mais en plus de ce moment slipesque tout à fait hors de temps, j’avais été totalement charmée par ce groupe. Je ne sais pas pour vous mais de mon côté il est rare que j’accroche immédiatement à la première écoute donc j’ai tout de suite su que ce groupe garderait une place particulière. Et c’est le cas car j’y reviens toujours lorsque j’ai envie d’écouter de la musique en travaillant notamment, ce groupe est le parfait compagnon. Je crois que ce qui m’a fait autant accroché c’est le timbre de voix du chanteur et certainement sa façon de presque sur-articuler. A recommander donc si vous voulez entendre du bel anglais et exercer votre oreille ! Vous les connaissez peut-être par leur chanson Becoming a Jackal qui les a fait connaitre du grand public en 2010. Mais mes morceaux préférés sont Memoir (c’est d’ailleurs celle-ci qui m’a fait craquer lors de ce concert, il était ce soir là interprété en duo avec Charlotte Gainsbourg, une version à retrouver ici pour les fans de Charlotte), Nothing Arrived et The Pact.

Si vous connaissez ou si vous allez écouter j’aimerais beaucoup avoir votre avis sur ce groupe !

 

 

*2nd Berry*

img_8594.jpg

Mon dernier petit achat de chez Cath Kidston. A chaque période de soldes, Cath Kidston fait partie des marques incontournables dont je vais explorer la partie soldes de leur site internet à la recherche de bonnes affaires car cela reste une marque assez chère à la base mais qui fait de bonnes réductions. Comme c’est une de mes marques chouchoute surtout pour leur partie vaisselle c’est le moment parfait pour me faire plaisir et souvent commencer mes cadeaux de noël en avance aussi ! Cette fois-ci j’ai craqué pour un petit pot à lait fleuri (des roses, un motif typique de l’esprit Cath Kidston très jardin anglais). Je n’utilise pas vraiment de pot à lait pour être honnête car je bois mon thé et mon café sans lait mais je vais bien lui trouver une utilisation pour mes petites sauces salades, coulis de fruits ou autre ! Sinon il serait de toutes façons parfait rien qu’en déco non ?

 

 

 

*3rd Berry*

IMG_7646

Ma chouette carafe à infuser qui vient comme souvent de chez Flying Tiger. Encore un achat à moins de 10€ ce qui est vraiment raisonnable pour ce genre d’objet qui peut parfois être vraiment plus cher. En ce moment je m’en sers absolument tout le temps. Tellement pratique avec son filtre situé en haut de la carafe et qui permet de faire infuser si facilement thés, eaux de fruits et tisanes en vrac.

 

 

 

*4th Berry*

Tiens tiens, mais dis-donc ça faisait longtemps que je ne vous avez pas parlé de mon jardin par ici ! Euh oui de ma terrasse je voulais dire… Pourtant elle est toujours autant une source d’émerveillement pour moi. Voici mes dernières petites photos prises sur Instagram. J’adore photographier plantes et fleurs. Des sujets toujours souriants et très patients aussi ! Et ce qui est formidable c’est qu’ils évoluent chaque jour : une fleur qui éclot, mes boutures de plantes grasses qui explosent, des bébés citrons qui grossissent ou une plante aromatique qui se met à fleurir. Je ne m’en lasse pas !

 

 

 

*5th Berry*

img_49312-e1499952641594.jpg

Découverte hier soir du nouveau glacier qui avait déjà une adresse à Marseille et a débarqué tout récemment à Aix-en-Provence. Il s’agit du glacier EGO. Son concept est simple mais pas si commun à Aix : les glaces sont en libre-service. Vous prenez un pot et vous allez vous servir dans les congélateurs en choisissant tous les parfums que vous voulez. Vous pouvez ajouter des  garnitures : fraises tagada, oursons en guimauve, chantilly, sauce caramel salé maison. Bon vous connaissez le piège de ce type de concept, on se laisse emporter par la folie du libre-service, on veut goûter à tous les parfums (et il y a du choix chez Ego glacier, plus de 100 parfums !) donc on se retrouve avec un pot beaucoup rempli que si on ne s’était pas servi tout seul ! Et qui sait être raisonnable quand il s’agit de glace. Et l’addition grimpe assez vite : 3.50€ les 100 grs. Je recommande l’adresse tout de même car les glaces sont vraiment bonnes, il y a énormément de choix et cela reste vraiment chouette de pouvoir goûter à plein de parfums sans devoir prendre une boule complète de chaque !

Ego Aix-en-Provence – 40 Place des tanneurs

Du mardi au dimanche
Juin-Septembre: 13h – 23h30 / Octobre-Mai: 13h – 19h30

 

*6th Berry*

IMG_8585

Ça y est, je me suis mise aux lingettes démaquillantes lavables et donc réutilisables ! Cela faisait un moment que j’y pensais car on commence à entendre beaucoup parler de ce principe plus écolo que les cotons que l’on jette tous les jours et cela me tentait d’essayer. J’ai donc sauté le pas en tombant sur un stand qui en proposait de très mignons au marché nocturne d’Aix- en-Provence sur le cours Mirabeau. Car oui, ce qui m’a fait craquer ce sont aussi les jolis tissus proposés par la créatrice provençale Coutoun’ Up. 6.5€ les 4 lingettes, cela reste raisonnable. Le principe : vous utilisez la lingette à la place de votre coton avec votre produit démaquillant habituel, avec ou sans eau en fonction du produit utilisé. Vous rincez rapidement à l’eau et hop à la machine avec votre linge. Sur les conseils de la vendeuse j’en ai choisi un dont le côté éponge est bleu marine pour l’utiliser avec mon dissolvant pour les ongles. J’ai déjà testé ces lingettes pour me démaquiller le soir et je dois dire que je suis convaincue, les petites bouclettes sont très efficaces pour retirer le maquillage et notamment le mascara sans beaucoup frotter et donc sans irriter.

Et vous, est-ce que vous avez déjà testé ou envie d’essayer ?

 

 

*************************************

 

À très vite !

♡♡♡